On l’appelle aussi camomille allemande, matricaire ou camomille vraie. Son nom latin est Matricaria recutita. Elle fait partie de la grande famille des astéracées comme la marguerite, le calendula ou le bleuet. Contrairement à sa cousine, la camomille romaine dont on entend aussi beaucoup parler en cosmétique ou en aromathérapie, c’est une espèce annuelle qu’il faut replanter chaque année.

Pour ma part, je la sème au printemps dans des plaques alvéolées avec du terreau car ses graines sont minuscules et son temps de germination est assez long. Dès que son chevelu racinaire est assez dense et qu’elle aborde une jolie touffe de ses petites feuilles, je la repique en pleine terre au mois de mai. Travailler ainsi me permet de limiter les problèmes de concurrence avec l’herbe.

La Camomille matricaire est une plante médicinale très intéressante car elle contient des huiles essentielles, des flavanoïdes, des coumarines, des mucilages et des composants amers qui lui confèrent des propriétés anti inflammatoires puissantes.

En macération dans l’huile la matricaire soulage les inflammations cutanées voire articulaires. Sa spécificité est d’être une une anti-inflammatoire de tout tissu (ref: Moore) .

En usage pour la peau, elle agit sur les inflammations liées à l’acnée et la rosacée, l’eczéma, les plaies variqueuses, les érythèmes et les égratignures.

 C’est également une plante alliée pour diminuer les symptômes allergiques avec son action immuno-régulatrice. Cette action serait principalement dûe à la présence du Chamazulène qui est un composant de son huile essentielle et qui lui donne une belle couleur bleue. En phytothérapie elle est utilisée pour ses propriétés calmantes pour lutter contre les insomnies par exemple ou comme remède stomachique (qui favorise la digestion) de par ses composants amers.

Par ailleurs, ses constituants ravivent l’éclat des cheveux blonds et blancs.

 L’odeur de la camomille est verte et âcre du fait de ses principes amers mais quand on prend le temps de respirer et de décomposer son odeur on retrouve des notes fruitées d’ananas très attachantes!

camomille usage vertus phytothérapie

Lors de la distillation de camomille, je ne sépare pas l’huile essentielle de l’eau florale car, d’une part elle est présente en toute petite quantité et d’autre part pour maximiser les propriétés calmantes et antispasmodiques de cette dernière.

Les produits à base de camomille sont de très bons alliés pour les peaux sensibles, sèches et réactives. L’eau florale de camomille est une très bonne lotion pour les peaux des tous petits pour la toilette du visage et du siège.

 

La gamme Fleurs de Basile spéciale CAMOMILLE

Crème au Jasmin et au Bleuet des champs

Eau florale de Camomille

Baume contour des yeux

Huile Précieuse – visage, corps & cheveux